mardi 15 juillet

Différents témoignages...

31 ans, BRETAGNE

"Je suis handicapée et vit en couple avec une personne handicapée. Mon handicap est respiratoire, j'ai un asthme sévère et un taux de handicap reconnu à 80 %. J'ai toujours fait du cheval, en dépit de l'opposition farouche de certains médecins et depuis deux ans j'ai mon propre cheval à la maison. Ma jument m'a apportée énormément, tant par sa présence pure que par "le sport" qu'elle me contraint à faire chaque jour pour prendre soin d'elle (elle est chez nous). Evidemment, tout cela se fait à mon ryhtme (donc lent). A cheval, je dirais que ça fait travailler mon souffle en douceur puisque je suis "portée" (moi qui suis incapable de tailler un 100m sans être au bord de l'asphyxie). J'ai aussi plus confiance en moi, je me sens moins diminuée sur son dos, ce d'autant plus que personne ne peut alors savoir que je suis handicapée dans ces moments-là et franchement, ça fait un bien fou.
En revanche, pour mon amie, qui est handicapée moteur (pied gauche paralysé et jambe très petite), Azalée n'est pas adaptée. Mon amie n'avait que très peu fait de cheval avant cela. Elle la trouve trop impressionnante, trop vive et c'est la raison pour laquelle npus cherchons actuellement un deuxième dadou, en l'occurrence un poney max 1 m 35 (mon amie est très légère, 42 kg, et pas très grande). "

20 ans, galop 7

Moi je monte a cheval dans un club handisport
On a des reprise normal et aussi des reprise pour les handicapé ( ou des mixes )
nous sommes un club de la federation. notre instructeur est handicapé il a fait les JO paraolympique plusieurs fois et sincérement c'est le meilleur cavalier que je connaissent c'est alucinant se filing qu'ila avec les chevaux c'est plus que magique !!!

24 ans

j'ai un ami atteint d'amiotrophie que j'aimerai faire monter...mais je ne sais pas dans quelles conditions je peux le faire!
J'aimerai aussi monter un centre pour handicapés,pour moi l'équitation et le contact du cheval sont la meilleure thérapie, mais je n'aurai jamais le niveau pour un monitorat...quelles sont les autres possibilités? Organisation?

23 ans

j'ai fait monter des handicapés à un moment, et c'est très enrichissant, d'abord pour toi personnellement, mais aussi pour eux, j'ai eu une femme épileptique par exemple qui faisait au minimum une crise par jour depuis des années, le fait de monter à cheval, d'avoir une relation avec un animal, de prendre confiance en elle, ba après une année, elle ne faisait plus que une crise par semaine au maximum, pas besoin de dire comment t'as envie de promouvoir l'équitation pour cette catégorie après ça.
c'est très à la mode en ce moment tout ce qui touche aux handicapés, dommage qu'ils aient été oubliés pendant tant d'années.
J'avais mis une fois un post sur une cavalière aveugle qui avait gagné je ne sais combien de championnats aux EU, je sais pas s'il y est encore (sur le forum discussion)

20 ans, belgique

j'ai une amie qui est elle aussi sourde mais a 90%, elle a appris la phonétique en lisant sur les lèvres grace aux heures de travail avec sa maman logopède et mnt elle parle pas mal.
Elle monte elle aussi a cheval, a sa jument avec qui elle fait des concours etc c'est une très bonne cavalière.

20 ans

un des clubs ou je montais en vaccances accueillait (je c pas s'il le font tjs) pas mal d'handicapé mentaux et pas mal d'authiste aussi (c'est super cool de voir leur progression, et leur sourir heureux)
sinon je me souviens d'une fille qui faisait du horse ball ac mon grd frere (d'ailleur je l'ai croisé a lamotte ce we) en compétition (5° catégorie)
je crois qu'elle entendais rien et entendait peu avec les appareils (je c pas quelle est le %... mais si ca peut vous donner une idée)
bon bien sur au début de certaines rencontres on prévenait l'arbitre...

20 ans, belgique

Je suis en 2e année d'éducatrice spécialisé en Belgique, et l'année prochaine je vais faire un stage dans un centre d'équithérapie pour des jeunes en décrochage scolaire.
Seulement j'ai un gros problème je n'arrvie pas à trouver des info!!!
Quelqu'un pourrais m'aider

14 ans , savoie

Dans mon centre équestre on acceuille aussi 2 à 3 fois par semaines les handicapés pour monter à cheval. Je trouve cela vraiment très bien, très gentil de la part des clubs qui propose sa...Moi j'avou sa me fait un peu peur de les voir...Non pas que je me moque d'eux mais j'avou ne pas être à l'aise quand je voit que je peux courir parler voir tandis que d'autre doivent rester cloués sur une chaise roulante sourd muet et paralisé...

63 ans, midi-pyrénées

j'ai vu monter une mal voyante, des handicappés moteurs, des autiste et des personnes en surpoid, mais à chaque fois ce n'était pas dans une structure spéciale, mais dans un cours spécial.

21 ans

mon pere est handicapté, alors pour mes études en deug de communication j'avais décidé de me pencher un peu plus sur justement ce "langage tabou" quand on parles des personnes handicapées. Or apres avoir interviewé des dizaines de personnes de l'APF, la chose qui ressortait c'était qu'ils préféraient qu'on dise "des handicapés" (sans dégout ou mépris associé) plutot que "des personnes handicapées" ce qui leur donnait une impression de négation, du rejet du handicap....

bref c'était ma minute "médiacom"
pour en revenir au sujet du post, mon pere qui est donc handicapé, vit dans un centre spécialisé de l'APF, où ils ont énormément d'activités et notemment l'équitation une fois par semaine. ce sont des gens atteints aussi bien de handicaps physiques (accidents ou longue maladie comme mon pere: la sclérose en plaques représente les 2/3 des résidents) que de handicaps physiques ET mentaux. le centre a un cheval de trait comtois que les résidents peuvent aller voir et caresser quand ils ont des visiteurs, et on voit toujours la joie se peindre sur leur visage. et ils font de gros progresse au niveau par exemple de la façon de se tenir, au niveau des crises de violence... je trouve ça bénéfique. bref pour ton projet le conseil que je te donnerais est de prendre contact avec l'association des paralysés de france...

20 ans, haute normandie

Il y a environ 4 ou 5 ans un film est sorti avec Veronique Jeannot je crois ça s'appellait Manége vous connaissez? Après ce film (j'ai même gardé la cassette) je me suis dit que j'aimerais trop travailler dans ce type de structure ça m'a vraiment plus. Et puis j'ai mis ce rêve de côté et je n'y croit plus beaucoup maintenant car je n'ai ni les études adéquates ni assez d'argent pour en créer une

31 ans, bretagne

Plus encore que les mots (parce que ça ne me dérange pas qu'on me qualifie d'handicapée), ce que je vis mal, ce sont les attitudes. J'explique : tout le monde dit "le handicap, ça ne me dérange pas" ou alors "il faut intégrer les handicapés". Seulement, dans les faits, les belles parols s'envolent et pour le moindre truc qui sort de l'ordinaire, quand je dis que j'ai une bouteille d'oxygène à trimballer, que je ne dois surtout pas me trouver à côté d'un fumeur, curieusement, le handicap en devient vraiment un et il y a plein de choses dont je suis privée. Certains restos me sont interdits, certaines manifestations sportives, où, d'emblée, on me dit que rien n'est prévu pour acceuillir des gens comme moi en toute sécurité (alors que je n'ai besoin de personne, mon entourage perso assure ). Là, pour la première fois, dimanche, je fais un petit rallye equestre/cyclo sur ma commune et on ne m'a pas rejetée. l'organisatrice accepte même de trimballer mon oxygène de secours dans la voiture balai. Vraiment, je la remercie du fond du coeur car c'est une des première fois où je n'ai pas dû prouver par A + B que je gère mon handicap et que je suis finalement pas si différente des autres.

34 ans, ile de france

non seulement c'est mon métier, mais en plus il existe un cursus universitaire pour cette formation...!
Je travaille depuis 7 ans dans une écurie en tant qu'équithérapeute; je mets à cheval des personnes présentant tous types de handicaps...Lorsqu'ils sont à cheval, ils sont avant tout cavaliers...comme vous et moi !! La formation universitaire se déroule à la Faculté de médecine de Bobigny...renseignez-vous bien avant de vous adresser à un autre organisme car le diplôme tend à devenir européen et les formations non-agréées ne seront peut-être plus reconnues...! (handi-cheval,fentec,etc...)

Posté par ginieb1 à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Différents témoignages...

Nouveau commentaire